Ching Chong – King Kong version chat

Coucou tous,

pour les matous cinéphiles et qui aimeraient être des artiiiiiiiiiiistes, sachez que la concurrence est rude ! Il faut déjà trouver le sujet qui fera miaou ! et après l’interprète qui conquerra les cœurs des minettes… Que pensez-vous de cet essai ?

Merci à Bidouilloux pour cette magnifique oeuvre cinématographique

6 Réponses

  1. Trop sympa ce courtmétrage, j’ai adoré. Biensur So6 a pleuré comme une madeleine à la fin… pfff ces femelles !!!
    Cela ne te donnerais pas quelques idées Moucky ?
    Allez lance toi dans une belle carrière ciné !! Tu vas être une Chtar !!

  2. Oui, Shaft, je réfléchis sérieusement à déménager à Challywoude… sûr que je les ferai toutes tomber, les minettes !

  3. Waaa super film, on a adoré… sauf la fin, on a les yeux encore tout mouillés !

  4. Mais, Nounis et Nounette, c’est que du cinémaaaaa !!! faut pas être tristes comme ça… sûr que Bianca reviendra bientôt pour de nouvelles aventures : peut-être dans… Le grand Miaou ? :)

  5. godzichat… amusant!!!

  6. Alors cha !

    moi qui pensais etre une chtar, je suis toute estomaquée !
    Voilà du drame, de l´amour, de la mort.

    Un film du niveau de Nosferatu, film expressionniste « noir » s´il en est, quels yeux Bianca, quelle élégance dans la démarche délicarement hésitante et le coup de queue faussement désinvolte, tu exprimes ici de manière chagistrale l´horreur et le désarroi de l´etre différent perdu dans un monde hostile qui va le détruire. On en tremble encore.

    Toute cette méchanceté silencieuse conjuguée pour assassiner un malheureux Géant (noir !) non humain égaré dans un monde étranger, vraiment on n´aimerait pas se trouver dans la fourrure de Gulliver chez Lilliput ou d´un quelconque Marsien Lambda ou Mu Omikron naufragé arrivant désarmé chez les affolés par le spectre Al Qaida.

    Et le coeur de la Belle blonde et blanche qui pleure la mort tragique de la Bete Noire (encore le theme subliminal récurrent de la culpabilité vis à vis du racisme et de l´esclavage des Africains), tout ca c´est trop émouvant. Elle sauve par sa sensibilité transcendant les préjugés raciaux et sociaux (bipèdes/quadrupèdes, maitres félidés/ serviteurs OB humanoides , celluloid/muscles et poils, homophilie, et j´en passe) l´honneur des etres virtuels humanoformes.

    Bien sur c´est de la fiction avec des décors simples et du stop motion, des marionnettes (Bravo la Belle, on peut avoir son nom ?) et une ch´actrice géniale de naturel dans l´improvisation, ces gestes me rappellent le meilleur Bruce Lee, c´est dire ! Mais c´est tellement bien fait.

    More, please !

    Et une bise d´admiration d´une fan inconditionnelle sur le naseau humide et frais de Moucki pour nous avoir fait part de ce chef-d´oeuvre, tu transmettras à Bianca bien sur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :